Maison

Comment retrouver ses affaires facilement ?

Organisation

Nous savons tous qu’il est bien plus simple et rapide de travailler lorsque l’on utilise le bon outil. Mais, sérieusement, arrivez-vous à trouver les bons outils quand vous en avez besoin ? Je parie que non.

Je suis même certaine qu’à chaque fois que vous avez besoin d’un tournevis plat, vous ne trouvez que vos tournevis cruciformes ! Mais ne trouveriez-vous pas merveilleux de pouvoir retrouver les objets dont vous avez besoin … quand vous en avez besoin, sans se faire des noeuds au cerveau ? Oui ? Alors voici quelques étapes pour y parvenir :

Première étape : centraliser

Faites le tour de votre maison, allez voir dans votre voiture, dans le garage, etc … et récupérez tous les objets qui trainent (qui ne sont pas à une place fonctionnelle). Que ce soit des vis égarées, une agrafeuse ou des stylos, centralisez tout dans des cartons ou dans une pièce.

Profitez-en pour faire une liste des endroits où vous avez trouvé tel ou tel objet, histoire de savoir où vous vous en servez généralement.

Deuxième étape : Trier

Regroupez vos objets par catégorie d’utilisation et faites le tri :

  • Combien ai-je de doubles de cet objet ?
  • Est-ce que je l’ai déjà utilisé ?
  • Me vient-il de ma famille ?
  • A-t-il une valeur sentimentale ?
  • Ai-je un autre « outil » qui regrouperait plusieurs fonctions ?
  • Quels objets sont cassés ?

Troisième étape : éliminer intelligemment

Il existe plusieurs manières de vous séparer de vos objets.

Ceux qui sont cassés :

  • Voyez ce que vous pouvez « dépiauter » et vendre ou donner au détail. Par exemple, faire des sachets de perles grâce à vos colliers cassés.
  • Les jeter tout simplement.
  • Les vendre « en l’état ».

Ceux qui ont une valeur sentimentale :

  • Les prendre en photo et les donner à une association (ne surtout pas les jeter, sinon bonjour les longs mois à culpabiliser !)
  • Créer des tableaux avec ceux que vous pouvez coller à une toile (inutile d’essayer avec le fer à repasser de 1825 que vous a offert votre mamie !)
  • Redonner une nouvelle vie à certains objets, les détourner.
  • Les ranger soigneusement dans une boite (décorée) sur laquelle vous aurez collé une vignette descriptive et que vous aurez bien protégée (au cas ou vous la rangiez dans le garage)

Ceux dont vous ne vous servez plus :

  • Les vendre
  • Les donner à des personnes qui en auraient besoin
  • Les faire louer !

Etape 3 : Faites un « plan de rangement »

Souvenez-vous de la liste que vous avez faite à l’étape 1. Cela va vous aider à trouver la place idéale pour chaque objet. Pour vous donner un exemple, il sera inutile de ranger vos magazines dans la bibliothèque si vous avez l’habitude de les lire dans le salon. Ou alors, il faudra déplacer la bibliothèque dans le salon.

Bref, vous voyez ce que je veux dire ? Il est utopique de croire que vous aurez le courage de re-ranger un objet à telle place, simplement sous prétexte qu’il « fait mieux » là . Ce n’est pas parce qu’un objet va bien à une place (que c’est plus joli) qu’il y sera plus pratique.

Etape 4 : munissez-vous un minimum !

On l’a déjà vu, les cartons de rame de papier ne coûtent rien et sont très pratiques. Vus pouvez donc les utiliser pour ranger vos affaires, à condition, bien sûr, de coller une grosse étiquette descriptive.

Pour les petites pièces que vous ne voulez pas jeter, mais qui sont néanmoins un peu orphelines, vous pouvez utiliser les petits rangements d’outillage que l’on trouve en quincaillerie.

Et voilà ! Vous devriez tout retrouver très vite ! Que ce soit une multiprise, un trombone ou un bouton pour réparer votre chemise, vous saurez exactement où vous l’avez rangé. Par contre, cette méthode n’inclue pas les objets suivants:

  • clefs
  • lunettes

Pour aller plus loin

Vous pouvez faire un inventaire de vos objets pour savoir en un clic où tout se trouve !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *